bataillon


bataillon

bataillon [ batajɔ̃ ] n. m.
• 1543; it. battaglione, augment. de battaglia bataille
1Vx ou littér. Troupe de combattants. armée, troupe . Mod. Unité militaire de l'infanterie groupant plusieurs compagnies. Bataillon d'infanterie, du génie, de parachutistes. Chef de bataillon. commandant. Bataillon d'Afrique (arg. Bat' d'Af' ) :bataillon disciplinaire.
Loc. fam. Inconnu au bataillon : totalement inconnu.
2Par ext. Un bataillon de : un grand nombre. ⇒ légion, régiment, troupe. Un bataillon de touristes. Ils sont tout un bataillon.

bataillon nom masculin (italien battaglione, de battaglia, bataille) Troupe d'infanterie composée de plusieurs compagnies : Un bataillon de chasseurs. Unité d'autres armes et services : Un bataillon de chars de combat, du génie. Troupe nombreuse de gens, d'animaux, etc. ● bataillon (citations) nom masculin (italien battaglione, de battaglia, bataille) François Marie Arouet, dit Voltaire Paris 1694-Paris 1778 On dit que Dieu est toujours pour les gros bataillons. Correspondance, à M. Le Riche, 6 février 1770 Commentaire Mot repris de Bussy-Rabutin. ● bataillon (expressions) nom masculin (italien battaglione, de battaglia, bataille) Familier. Inconnu au bataillon, se dit de quelqu'un qui est complètement inconnu quelque part. Bataillon sacré, troupe d'élite thébaine organisée par Épaminondas et Pélopidas. (Elle se distingua à la bataille de Leuctres en 371 avant J.-C., qui assura l'hégémonie de Thèbes entre 371 et 362 avant J.-C.) Bataillon d'infanterie légère d'Afrique (B.I.L.A.), corps créé en 1832, où étaient incorporées les recrues ayant subi certaines condamnations. (Ses soldats étaient familièrement appelés bat'd'Af, ou joyeux.) Chef de bataillon, dans les armes où existent des bataillons, premier grade de la hiérarchie des officiers supérieurs. (Il porte quatre galons. On l'appelle « mon commandant ».) ● bataillon (homonymes) nom masculin (italien battaglione, de battaglia, bataille) bataillons forme conjuguée du verbe bataillerbataillon (synonymes) nom masculin (italien battaglione, de battaglia, bataille) Troupe nombreuse de gens, d'animaux, etc.
Synonymes :
- armée
- fourmilière
- légion
- nuée
- régiment

bataillon
n. m. Subdivision d'un régiment d'infanterie, groupant plusieurs compagnies. Un bataillon de chasseurs. Bataillons d'Afrique: V. bat' d'Af.
|| Loc. fig., Fam. Inconnu au bataillon: totalement inconnu.

⇒BATAILLON, subst. masc.
A.— ART MILIT. Unité tactique de l'infanterie composée de plusieurs compagnies :
1. Maubeuge est investi, on en a retiré les troupes de ligne, et on n'y a laissé qu'un bataillon de volontaires.
MARAT, Les Pamphlets, Marat, l'ami du peuple, aux amis de la Patrie, 1792, p. 337.
2. La vue de leurs drapeaux et fanions improvisés, leur souci de s'organiser en sections, compagnies, bataillons réglementaires, (...), les larmes des hommes qui défilaient devant moi, montraient combien la règle militaire a de vertu et d'efficacité.
DE GAULLE, Mémoires de guerre, 1959, p. 14.
Bataillon carré. ,,Bataillon formé sur quatre fronts pour pouvoir se battre dans toutes les directions`` (Lar. encyclop.).
ANTIQ. Bataillon sacré. Troupe thébaine formée de trois cents nobles, entretenus aux frais du trésor et liés les uns aux autres par le serment de vaincre ou de mourir ensemble.
P. anal., littér. :
3. ... ô douleur, quel spectacle à mes yeux vient s'offrir?
Le bataillon sacré, seul devant une armée,
S'apprête pour mourir.
DELAVIGNE, Messéniennes, La Bataille de Waterloo, 1824, p. 23.
Arg. ,,Éducation physique opposée à pompe`` (Saint-Cyr 1893 dans ESN. 1966).
4. [Le maréchal-des-logis :] Je demande, aux alentours [du bal Bullier], un nommé Paul de Roncieux. Inconnu au bataillon!
J. RICHEPIN, Césarine, 1888, p. 222.
B.— P. ext. Un grand nombre, une troupe nombreuse :
5. ... oh! quel spectacle étrange en sa variété offrent es chevelures!
les unes ont l'aspect de l'ébène; (...),
et les beaux fronts de neige, et l'on remarque aussi le bataillon des chauves.
BANVILLE, Odes funambulesques, 1859, p. 179.
6. Un régisseur, avec une canne, range des bataillons de danseuses, des légions de figurants; ...
E. et J. DE GONCOURT, Journal, 1863, p. 1275.
P. plaisant. [En parlant d'obj. bien astiqués et alignés] :
7. Elle [Jeanne] ... vit les bataillons étincelants des casseroles et des plats...
HUYSMANS, En ménage, 1881, p. 227.
Prononc. :[]. En ce qui concerne une prononc. avec l mouillé, mêmes indications que pour bataille.
Étymol. ET HIST. — 1543 (Amadis, IV, 27 dans HUG. : Et à ceste cause venant l'heure qu'il leur avoit assignée, se trouverent tous en la place, et la ordonna son bataillon); 1835 fig. (Ac. : Bataillon [...] se dit quelquefois, par exagération et familièrement, pour marquer Un grand nombre. Elle a un bataillon d'enfants).
Empr. à l'ital. battaglione (KOHLM., p. 32; TRACC., p. 114; SAR., p. 36; WIND, p. 125; NYROP t. 1, § 43) attesté dep. le 1er quart du XVIe s. (MACHIAVEL, Opere, 305 dans BATT.) sens fig. av. 1808 (CESAROTTI, Opere scelte, I, 190, ibid.). L'ital. battaglione est un dér. de battaglia « bataille »; suff. augm. -one. L'hyp. d'un empr. à l'esp. batallón (RUPP., p. 40; SCHMIDT, p. 201) 1539 (COR.) est à écarter, l'esp. étant lui-même empr. à l'italien.
STAT. — Fréq. abs. littér. :1 410. Fréq. rel. littér. : XIXe s. : a) 1 634, b) 3 199; XXe s. : a) 1 703, b) 1 863.
BBG. — DUB. Pol. 1962, § 46. — GOUG. Lang. pop. 1929, p. 201. — SAR. 1920, p. 36.

bataillon [batajɔ̃] n. m.
ÉTYM. 1543; ital. battaglione, augmentatif de battaglia, du bas lat. battalia. → Bataille.
1 Vx ou littér. Troupe de combattants. Armée, troupe. || Les bataillons d'une armée.Les gros bataillons. — ☑ Loc. prov. Dieu est avec les gros bataillons : les hasards de la guerre sont en faveur des plus forts (→ ci-dessous, cit. 4).Bataillon carré, formé en carré.
1 Les autres n'osaient affronter ce bataillon de Macédoniens, lequel était si bien serré de tous côtés.
J. Amyot, P. Émile, 33, in Littré.
2 La phalange macédonienne qui n'était qu'un gros bataillon carré ne pouvait se mouvoir que tout d'une pièce.
Bossuet, Hist., III, 6.
3 Restait cette redoutable infanterie de l'armée d'Espagne, dont les gros bataillons serrés demeuraient inébranlables au milieu de tout le reste en déroute et lançaient des feux de toute part (…)
Bossuet, Oraison funèbre du prince de Condé.
4 On dit que Dieu est toujours pour les gros bataillons.
Voltaire, Lettre à M. Le Riche, 6 févr. 1770.
5 Waterloo ! Waterloo ! Waterloo ! morne plaine !
Comme une onde qui bout dans une urne trop pleine,
Dans ton cirque de bois, de coteaux, de vallons,
La pâle mort mêlait les sombres bataillons.
Hugo, les Châtiments, V, 13, 2.
Antiq. || Bataillon sacré : corps d'élite thébain dont les guerriers devaient vaincre ou mourir ensemble.
2 Mod. Unité militaire de l'infanterie groupant plusieurs compagnies. || Le régiment est composé de plusieurs bataillons ou escadrons. Régiment; compagnie. || Bataillon d'infanterie, du génie, de parachutistes. || L'état-major du bataillon. || Chef de bataillon. Commandant. || Former, rompre un bataillon.
Ensemble des personnes qui composent une telle unité militaire. || Le bataillon établit son campement.
6 Aux armes, citoyens ! Formez vos bataillons !
Rouget de Lisle, la Marseillaise.
7 La plupart arrivaient par détachements formés en bataillons provisoires, sous des officiers nouveaux pour eux, qu'ils devaient quitter au premier jour, sans aiguillon de discipline, d'esprit de corps ni de gloire (…)
Ph. P. Ségur, Hist. de Napoléon, VI, 10.
8 Groupez ces individus par une incorporation ou une mobilisation, en un bataillon d'infanterie; ils vont acquérir rapidement des traits collectifs (…)
A. Maurois, Études littéraires, t. II, p. 124.
Anciennt. || Bataillons disciplinaires, où étaient incorporés les délinquants.Bataillons d'Afrique (bataillons d'infanterie légère de l'armée d'Afrique), où étaient incorporés les recrues ayant subi des condamnations et dont la discipline était très rigoureuse.Argot. || Bat' d'Af. ce mot; et aussi bataillonnaire, joyeux.
8.1 Tu n'en as pas moins des chances de faire cinq ans. Et, après, tu seras envoyé aux bataillons d'Afrique.
G. Simenon, Maigret en meublé, p. 90.
Loc. fam. Inconnu au bataillon : totalement inconnu (dans un groupe de personnes ayant des points communs; par ext., dans un ensemble de choses).
8.2 Nous avons des empreintes, les gars, déclara-t-il, beaucoup d'empreintes faut dire (…) le nommé Debu a un casier, les autres sont inconnus au bataillon.
Pierre Gombert, le Prix d'un taxi, p. 54.
3 Par ext. || Un bataillon de… : un grand nombre. Troupe. || Elle a un bataillon d'enfants. || Un bataillon de chiens vint à notre rencontre.
9 De pédants mal peignés un bataillon crotté
Descendait à pas lents de l'Université.
J.-F. Regnard, Tombeau de M. B. D.
Spécialt. Grand nombre (d'objets, de personnes) en bon ordre. || Des bataillons de pots bien rangés sur les étagères d'une pharmacie.
10 Et surtout elles sont drôles (les Japonaises), ainsi rangées en bataillon.
Loti, Mme Chrysanthème, I, 12, p. 84.
DÉR. et COMP. Bataillonnaire. V. Bat' d'Af.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • bataillon — BATAILLON. s. m. Troupe d infanterie de plusieurs centaines d hommes. Bataillon carré. Bataillon rond. Bataillon en bataille. Bataillon en colonne. Bataillon épais, serré. Former un bataillon. Serrer, étendre, rompre, rallier un bataillon. Percer …   Dictionnaire de l'Académie Française 1798

  • bataillon — Bataillon. sub. m. Certain nombre de gens de pied rangez ensemble en ordre propre à combattre. Bataillon carré. bataillon espais, serré. former un bataillon. serrer, estendre, rompre un bataillon. percer, enfoncer, renverser un bataillon. ouvrir… …   Dictionnaire de l'Académie française

  • Bataillon — (fr., spr. Batailjong), eine meist in 3 (bei den Engländern u. Jägern nur in 2) Gliedern gestellte Infanterieabtheilung von 500 bis 1000 Mann (in der österreichischen Armee im Kriege 1200 Mann). Als Maßstab für die Stärke eines B. ist angenommen …   Pierer's Universal-Lexikon

  • bataillon — Bataillon, m. acut. Diminutif de bataille, Acies, comme le premier bataillon de l armée, ou de l ost, Prima acies, Liu. lib. 22. On disoit anciennement bataille pour bataillon …   Thresor de la langue françoyse

  • Bataillon — Bataillon, Infanterieabtheilung von 600–1200 Mann, aus 4–6 Compagnien bestehend; 3–4 Bataillone bilden ein Regiment; man hat aber auch selbstständige Bataillone von Jägern, Schützen und Grenadieren. Das Bataillon hat seinen Stab und seine Fahne …   Herders Conversations-Lexikon

  • Bataillon — Sn Truppenabteilung erw. fach. (16. Jh.) Entlehnung. Entlehnt aus frz. bataillon m., dieses aus it. battaglione m., einem Augmentativum zu it. battaglia f. Schlachttruppe , aus spl. battuālia f. Fechtübungen mit Stöcken , zu spl. battuere… …   Etymologisches Wörterbuch der deutschen sprache

  • Bataillon — Bataillon: Die Bezeichnung der militärischen Einheit wurde Ende des 16. Jh.s aus frz. bataillon entlehnt, das seinerseits aus it. battaglione, einer Vergrößerungsform von it. battaglia (= frz. bataille) »Schlacht; Schlachthaufen«, stammt. Voraus… …   Das Herkunftswörterbuch

  • Bataillon — (franz., spr. tajóng, taljōn), aus meist vier Kompagnien bestehender Verband der Infanterie, Fußartillerie, Pioniere und des Trains, unter dem Befehl eines Stabsoffiziers (Major). Mehrere Bataillone bilden ein Regiment. Die Bezeichnung B. stammt… …   Meyers Großes Konversations-Lexikon

  • Bataillon — (frz., spr. ăjohn), Fußtruppe von 600 1000 Mann, aus 4 (Deutschland) bis 6 Kompagnien bestehend. 2 4 B. bilden ein Infanterie oder Fußartillerieregiment, oder als Jäger , Schützen , Pionier , Train , Fußartillerie B. selbständig …   Kleines Konversations-Lexikon

  • Bataillon — Bataillon, Marcel …   Enciclopedia Universal


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.